Ah ben Maudit!
La grosseur fait toute la différence!.

par Claude Boivin
Le goûteur masqué

Ayant remarqué une différence entre des bières issues d'un même brassin mais embouteillées dans des formats différents, je me suis lancé sur une analyse plus rigoureuse de ce phénomène. Pour cet article, j'ai choisi une bière facilement accessible en plus d'un format : La Maudite, d'Unibroue.
Méthode
Toutes les dégustations ont été faites à l'aveugle. Trois verres identiques étaient servis aux dégustateurs, l'un contenant un échantillon d'une bière provenant d'un format de bouteille et les deux autres contenant chacun un échantillon d'une bière provenant d'un autre format. La provenance de chaque échantillon n'était dévoilée aux dégustateurs qu'après qu'ils eurent pris leurs notes.

Tableaux comparatifs.
Bouteille de 341 ml
Bouteille de 750 ml
-Dégustée fraîche, en fin d'après-midi.
-D'une couleur ambrée qui fait penser au miel de trèfle, cette bière est légèrement voilée.
-Le pétillement est moyen et ne réussit pas tout à fait à assurer la survie de la mousse.
-Nez complexe, carbonique et épicé. On reconnaît facilement la signature de la levure. Tristement, un faible fond de chou cuit se fait sentir.
-Bien ronde en bouche, l'attaque est sucrée. On devine la présence de plusieurs épices " piquantes ". Malgré la dominante sucrée de cette bière, elle est particulièrement complexe.
-Évaluation globale : j'adore.
-Dégustée fraîche, en fin d'après-midi.
-D'une couleur ambrée qui fait penser au miel de trèfle, cette bière est légèrement voilée.
-Le pétillement est soutenu et forme une belle mousse fine et tenace.
-Le nez est complexe, mielleux, sucré et épicé de muscade et de poivre noir.
-Très ronde en bouche, l'attaque est sucrée. À la fois équilibrée et complexe, cette bière a une dominante sucrée qui camoufle admirablement bien l'alcool.
-Évaluation globale : j'adore.
Malgré que les causes exactes expliquant ce phénomène ne fassent pas l'unanimité, plusieurs œnologues reconnaissent depuis longtemps qu'un vin vieillit mieux dans une bouteille plus grande. La Maudite d'Unibroue étant une bière vivante (non filtrée, non pasteurisée et refermentée en bouteille), elle est tout autant, sinon plus, soumise aux effets du vieillissement que ne l'est le vin.

Le prochain exercice du genre : une comparaison entre deux mêmes bières; l'une en bouteille, l'autre en fût.

*Un remerciement tout particulier à Claudine Pelletier pour les dégustations et à Pierre-Marc Gosselin pour les références en œnologie.
C'est aussi mon avis, plus grande elle est, meilleure elle est!!!
Textes © Claude Boivin
Illustration©lm CARPENTIER
"MAUDITE" est une marque déposée
Index MAGAZINE
Acceuil BièreMAG
Tous les dessins de ce site sont © leurs auteurs et ne peuvent être reproduit sans l'autorisation écrite de ceux-ci et/ou des éditions Topgame
Conception et réalisation graphique : Louis-Michel Carpentier - Laurent
Assistance technique : Philippe Vanhaesendonck
Dernière mise-à-jour le: mardi 29 novembre 2005
© 1997, > 2005 Topgame Editions.